Musique : avis et critiques

Les derniers avis des bibliothécaires

Miles Davis, une histoire du jazz : livres, albums, concerts...

Décembre 2016, à l'occasion de la conférence-concert "MILES DAVIS, une histoire du jazz" présentée par Daniel Brothier et mise en musique par Eric Schultz et les élèves de la classe Jazz du conservatoire, les bibliothécaires de l'espace musique vous proposent une sélection de livres et CD.

  • Bird of paradise : 1947 / Charlie Parker, saxo [acc. voc. et instr.] |
    De 1945 à 1948 - les débuts professionnels et la rencontre avec Charlie Parker dont il devient le trompettiste attitré.
  • Birth of the cool / Miles Davis |
    En 1948, Miles quitte le quintette de Charlie Parker et, avec Gil Evans et Gerry Mulligan, aborde une nouvelle approche du jazz : tempo plus lent, importance des arrangements et de l'orchestration. L'album Birth of the cool enregistré en 49-50 sera la pierre angulaire du Cool Jazz.
  • At Newport 1958 / Miles Davis, trp |
    Après une période difficile, due à sa dépendance à l'héroïne, Miles prend un nouveau tournant musical. En réaction au Cool Jazz (plutôt blanc), le Hard Bop, plus lent que le Be Bop mais plus rythmique que le Cool, marque un retour aux sources africaines avec des influences blues, gospel et rhythm and blues. Au milieu des années 50, il forme son 1er quintet avec John Coltrane, Red Garland, Paul Chambers et Philly Joe Jones.
  • Kind of blue / Miles Davis |
    En 1959, l'enregistrement, avec Bill Evans et John Coltrane, du chef-d'oeuvre absolu "Kind of blue", marque les débuts du Jazz modal. L'utilisation d'un minimum d'accords privilégie l'inventivité sur le plan mélodique. Parallèlement, Miles reprend sa collaboration avec Gil Evans (Porgy & Bess - Sketches of Spain)
  • E.S.P. / Miles Davis, trp |
    Au milieu des années 60, Miles forme son second quintette historique avec de jeunes musiciens virtuoses : Wayne Shorter, Herbie Hancock, Ron Carter et Tony Williams. Libre et imprévisible, leur musique se démarque cependant du free jazz de l'époque .L'influence de ce quintette reste considérable. Fin des années 60, commence la période électrique avec l'introduction de la guitare électrique (Georges Benson dans "Miles in the sky").
  • Bitches brew / Miles Davis, trp |
    En 69, avec le visionnaire "In a silent way", Miles inaugure sa fameuse période électrique et la musique prend un nouveau tournant. Il s'entoure de claviers et guitares électriques et invente de nouvelles sonorités issues de la pop, du rock et du funk. Au calme d"'In a Silent Way", répond en 1970, la frénésie psychédélique de "Bitches Brew" ,un des premiers albums de Jazz Rock, une vraie révolution.
  • Amandla / Miles Davis, trp |
    La parution en 1981 de "The man with the horn" (jazz-rock-funk) avec Marcus Miller à la basse et Bill Evans au sax, met fin à une longue période de silence. En 1986, l'album "Tutu" remporte un immense succès et Miles devient une star du showbiz. "Doo Bop", projet expérimental né de sa rencontre avec le producteur de hip hop Easy Mo Bee, restera inachevé. Miles meurt en 1991.